• 7003-1000.jpg
  • 2744-1000.jpg
  • 3805-1000.JPG
  • 7512-1000.JPG

C’est un fait aujourd’hui avéré : de plus en plus d’abeilles meurent chaque année. De nombreux facteurs (nouveaux virus, les changements climatiques...) sont avancés pour expliquer cette hécatombe, dont les pratiques agricoles modernes caractérisées par la monoculture et une grande dépendance aux pesticides.

La révision de la législation relative à ces derniers serait l’occasion de mieux prendre en compte leur impact sur les ruches. Mais l’industrie, plus sensible au maintien de ses bénéfices qu’à la disparition des abeilles, veille. L’European Beekeeping Coordination tire la sonnette d’alarme.

Lire la suite...